Généralités sur la technologie membranaire

Les membranes sont classées en 4 catégories selon leurs propriétés filtrantes :

  1. la microfiltration (MF) dans la plage de valeurs de 0,1 à 1 micron (1 micron = 1/1 000 mm) ;
  2. l'ultrafiltration (UF) dans la plage de valeurs de 0,001 à 0,1 micron ;
  3. la nano-filtration (NF) dans la plage de valeurs de 0,0001 à 0,001 micron (0,001 micron = 1 nanomètre – nm) ;
  4. l'osmose inverse (RO) avec des valeurs < 0,0001 micron.

Lorsque les pores sont de plus en plus petits, il faut davantage de pression pour démarrer le processus de filtration. Les propriétés de surface jouent aussi un rôle important. On a besoin de plus de pression pour une surface hydrophobe (qui n'a pas d'affinité pour l'eau) que pour une surface hydrophile (ayant une affinité pour l'eau).

Les MF et UF sont des filtres de particules typiques alors que les NF et RO modifient la composition chimique ou ionique de l'eau, en éliminant par exemple les minéraux dissous. Voir le spectre de filtration ci-dessous.